HARCÈLEMENT SYNDICAL AU SEIN DES SDIS

Rédigé le 01 avril 2021

SUD continuera toujours à s'opposer à toutes formes d’attaque envers les représentants syndicaux de la part des SDIS et rappelle que la loi du 13 juillet 83 portant droits et obligations des fonctionnaires garantit la liberté d’opinion et syndicale.
SUD, aujourd’hui, au-delà des sanctions disciplinaires, retard de déroulement de carrière, mutation forcée …., en paye un lourd tribut car un de notre collègue du SDIS 38 a préféré un geste de désespoir fatidique au lieu de continuer à subir.
Il est évident que nous soutenons Mr PARELLA représentant CGT face à la situation qu’il subit.


2021-03-31 - Motion 7 OS CNSIS.pdf 2021-03-31 - Motion 7 OS CNSIS